Mois : juin 2008

Riesling Rieflé Bonheur Convivial (2007)

Ce Riesling résolument moderne a une robe couleur de paille et des reflets plus que brillants. Au nez, un peu d’agrumes, mais très subtilement, ce qui annonce la suite: des arômes d’agrumes, principalement d’orange et de fruits exotiques, et une finesse et un raffinement plutôt rares à ce prix. On dégustera avec des fruits de mer, des coquilles Saint-Jacques ou juste pour le plaisir, en entrée avec une petite salade. Il est important de ne pas le boire trop froid pour ne pas nuire à l’expression de ses arômes: 10 degrés constitue un bon choix.

Un des meilleurs alsaciens sous vingt dollars que j’ai bus depuis longtemps!

Prix: 17,60$
Code SAQ : 10915327
Ma cote: 4,2/5,0

Sarkozy a-t-il échappé à un attentat?


Contrairement aux apparences d’ouverture et de démocratie affichées par l’élite israélienne, Israà«l est un pays qui semble de plus en plus contrà´lé par une minorité de fanatiques, prêts à tuer quiconque ne partagent pas leur vision patriotique du pays. Ces gens qui ont tué Yitzhak Rabin en 1995, alors que celui-ci tentait de signer la paix avec les Palestiniens. Ou encore ces mêmes gens qui ont appuyé Ariel Sharon, qui ont fait la guerre, et qui sont pour l’ouverture de nouvelles colonies en territoire palestinien. Bref, tous ces gens qui s’opposent à la paix.

Le président français, Nicolas Sarkozy, a livré un message devant la Knesset (assemblée israélienne) où il prà´nait la division de Jérusalem et la création d’un État palestinien y établissant sa capitale. Lors de son départ, un soldat israélien se serait apparemment « suicidé ».

Par contre, ce blogueur note à quel point ce « suicide » est étrange. S’appuyant sur un article très étoffé du journal tunisien Le Quotidien, qui se base sur des sources russes, il explique que Sarkozy aurait échappé à un attentat et qu’il semblerait que le « suicidé » aurait dans les faits été abattu alors qu’il s’apprêtait à tirer sur le président français.

Un autre blogueur se questionne également:

La version officielle dit qu’au moment où Sarkozy et ses hà´tes commencent à se serrer les mains devant les caméras, un soldat appartenant depuis des années à une unité d’élite de gardes-frontières se dit d’un coup : “il est bien temps de me tuer”.

Et juste au moment où il était en parfaite position à quelques dizaines de mètres de la cérémonie, bien posté sur un toit, les hommes politiques parfaitement dans son collimateur … il se tire une balle !

En plus, il n’a pas uniquement choisi “le bon moment pour mourir”, mais, il a pris la peine de tourner sur le toit et de se suicider face à la garde partenaire” et à deux femmes soldats qui se sont évanouies. Ces deux femmes soldats, entraînées à vivre les plus odieux des actes terroristes et que le sens du devoir empêche de montrer leurs sentiments s’évanouissent d’un coup laissant libre cours à plusieurs interrogations : avaient-elles imaginé des scénarios terrifiants si elles se décident à ouvrir la bouche et à raconter les faits, il n’y a rien de concluant…

Le scénario joué par la presse est en aucune manière digne de confiance. Une chose est sûre : ce n’est pas encore fini.””

Et comme le note avec justesse ce blogueur, on a mené une importante simulation de sauvetage d’un avion victime d’une opération terroriste le lendemain. N’est-ce pas là un excellent moyen de camoufler les preuves? Comme c’est utile. C’est presque aussi beau et poétique que les quatre simulations de détournement d’avions qui ont eu lieu le 11 septembre 2001 (assurant que les avions du NORAD seraient le plus loin possible de New York) et l’exercice au port de New York de la FEMA prévu… le 12 septembre 2001.

Moi je dis qu’il y a un qualificatif qui va à merveille à ceux qui croient à toutes les conneries relayées par les médias officiels: adeptes de la théorie des coà¯ncidences.

Château Garraud Lalande-de-Pomerol (2004)

Un nez intense de cassis précède une expérience gustative plus que typique des bons Pomerol: des tannins légèrement râpeux, un boisé vanillé, des arômes de café et de fruits noirs.

Issu de sols argilo-graveleux, argilo-ferreux et argilo-sableux, ce vin saura agréablement accompagner vos viandes rouges bien juteuses. Un peu dispendieux, mais c’est le prix pour un bon Bordeaux!

Prix: 29,25$
Code SAQ : 00978072
Ma cote: 3,7/5,0

Clos du bois (Merlot) 2004

Un vin monocépage issue de la vallée Alexander en Californie qui, comme le nom le laisse présager, est assez porté sur la vanille, avec des notes de fraises confiturées et d’épices, surtout en finale. 

Un nez puissant, envoûtant, des tannins rugueux mais sans excès, et la démonstration que de nombreux producteurs étatsuniens sont capables d’offrir des vins de qualité pour un prix tout de même acceptable.

Un vin typique de la région de Sonoma, sans grande subtilité, mais qui donne ce qu’on attend d’un merlot de la région.  Une belle réussite de la part du maître de chais Érik Olsen, qui est à la barre du vignoble depuis 2003. 

Avec un beau steak bien saignant aux champignons… Très bon!

Prix: 22,50$
Code SAQ : 00519009
Ma cote: 3,9/5,0

 

Le discours revanchard des féministes

La très intéressante mais souvent anecdotique chronique de Mari Ilse Paquin parle d’une mesure du ministre de « l’Égalité » de Grande-Bretagne vivant à institutionnaliser la discrimination positive et le sexisme en favorisant les femmes et les minorités visibles à l’embauche. Outre le fait qu’il est assez caractéristique qu’un ministère de « l’Égalité » favorise l’inégalité et le sexisme, ce qui me frappe le plus c’est d’imaginer la réaction des féministes frustrées si on faisait la même chose dans nos institutions… pour favoriser les hommes.

Que diraient ces féministes si on favorisait les hommes dans les universités, là où près de 70% des étudiants sont des étudiantes?

Que diraient-elles si on favorisait les hommes dans les garderies, dans les salons de coiffure, dans les hôpitaux?

Que diraient-elles si on favorisait les hommes en justice car ceux-ci ne se font pas prendre au sérieux quand ils portent plainte pour violence conjugale?

Elles crieraient au sexisme… et elles auraient raison de le faire. Sauf que si la mesure favorise les femmes, elles ne disent rien, elles acceptent, et elles appellent cela le progrès.

J’aime bien ce texte de l’Intelligence Conséquente:

Le mythe de « l’inéquité salariale » cherche à entretenir la fibre victimaire des femmes « source de jouissance » au détriment de la vérité des faits. Pensez-vous vraiment qu’en 2008, une femme qui convoite le même emploi qu’un homme obtiendra un salaire moindre simplement parce qu’elle est une femme ? Bien sûr que non. Même que, en raison d’une oppression théorique, abstraite et éthérée, elle passera avant l’homme, justement parce qu’elle est une femme.

Il est plus que temps de réaliser que l’égalité a non seulement été atteinte, mais dépassée. Il y a aujourd’hui un profond rattrapage à faire pour revaloriser la place des hommes dans la société. Il est plus que temps de se débarrasser des vieilles idées des générations précédentes et du féminisme revanchard et méprisant qui anime de nombreuses femmes adhérant à ces idées désuètes. On doit réaffirmer que choisir quelqu’un en fonction de son sexe ou de la couleur de sa peau, c’est inacceptable dans nos sociétés!

Vivement l’égalité des sexes et l’égalitarisme en remplacement du féminisme!